Consom’ Land

Et un pas de plus dans la muséïfication de Paris, paradis consumériste pour touristes chinois, aristocrates américains, rois du pétrole arabe et réalisateurs prestigieux voulant dénoncer le passéisme ! Il y a quelques jours, Bernard Arnault, président du groupe LVMH, a dévoilé les grandes lignes de son projet de réhabilitation de la Samaritaine, magasin emblématique de la Belle Epoque et fermé en 2005 officiellement pour cause de non-conformité du bâtiment aux règles de sécurité mais officieusement en raison de son manque de rentabilité de l’enseigne.

Le milliardaire français va rénover le bâtiment pour 450 millions d’euros et espère ouvrir, d’ici 2014, un bâtiment “multi-activité”. L’idée est de conserver un important centre commercial chic de 26 000 m² (contre 30 000 m² auparavant) et de créer 20 000 m² de bureaux et, surtout, côté Seine, un hôtel de prestige de 80 chambres, intitulé “Cheval blanc” (comme le vin et l’hôtel de Courchevel dont LVMH est propriétaire).



Pour bénéficier du soutien des équipes municipales socialistes (indispensable pour l’obtention du permis de construire), le groupe annonce la création de 2400 nouveaux emplois (alors que la fermeture de la Samaritaine avait amené le départ ou le recasage de 1 506 salariés). Une crèche de 60 berceaux et 7000 m² de logements sociaux (pour loger 250 personnes) figurent également au projet signé par les architectes Kazuyo Sejima et Ryue Nishizama. Ceux-ci ont prévu d’envelopper la façade, classée, d’origine d’un écrin de verre et d’installer au sommet un jardin suspendu.

Bon certes ça a l’air joli mais ça va renforcer le côté Champs Élysées bis de la jolie rue de Rivoli (il manque plus qu’une boutique Abercrombie&Fitch). Avec le projet de réaménagement des Halles qui devrait être livré à la même période, la mairie est en train de construire au cœur de la capitale un immense parc d’attraction consumériste pour touristes. Les vrais parisiens eux sont poussés toujours plus loin du centre grâce à des transports en commun qui, ça tombe bien, vont bientôt être redéployés vers la banlieue.

Bobo Ben

6Paris, Architecture, Urbanisme, Réhabilitation, le sujet sérieux du lundi,